📰 « Ces filles-lĂ  » en prise avec le cyberharcĂšlement

La compagnie Ariadne jouera, aujourd’hui 22 novembre, le spectacle Ces filles-là au Relais culturel de Thann, une piùce sur le cyberharcùlement. Huit jeunes actrices amateures partageront la scùne avec douze professionnelles.

Article paru dans L’Alsace le 22/11/2019 05:00 par Fabienne RAPP

Les 8 actrices amatrices de la piÚce Ces Filles-là sont en répétition cette aprÚs-midi avec Marijke Bedleem, assistante de la compagnie Ariadne

 

La compagnie Ariadne jouera, aujourd’hui 22 novembre, le spectacle Ces filles-là au Relais culturel de Thann, une piùce sur le cyberharcùlement. Huit jeunes actrices amateures partageront la scùne avec douze professionnelles.

En effet, Louna Doll et Laura Rebischung du lycĂ©e Scheurer-Kestner, Émilie Gsegner, Marion Zimmermann, Camille Saimpont, Flavie Steiniger du lycĂ©e AmĂ©lie-Zurcher, MaĂ«va Engel et Agathe Muller du lycĂ©e Gustave-Eiffel, ont rejoint le casting pour apporter leur vĂ©ritĂ© d’adolescentes Ă  Ces filles-lĂ .

« Il est trĂšs important d’avoir des lycĂ©ennes en prise avec la thĂ©matique de la piĂšce, explique Marijke Bedleem, assistante de la metteure en scĂšne, Anne Courel. L’adolescence de ces actrices infuse sur le plateau. Elles savent bouger, regarder, rĂ©agir sur scĂšne comme on le fait Ă  17 ans. Ces jeunes filles sont aussi les ambassadrices du public scolaire. » Une sĂ©ance leur est d’ailleurs dĂ©diĂ©e aujourd’hui Ă  14 h.

RĂ©compensĂ©e par le prix des lycĂ©ens en 2015, la piĂšce d’Evan Placey questionne Ă©galement le rapport entre le groupe et l’individu, la diffĂ©rence, le rejet, le rapport Ă  l’image, le fĂ©minisme
 autant de sujets qui trouvent un Ă©cho vibrant dans l’actualitĂ© quotidienne. La compagnie lyonnaise en est Ă  sa quatriĂšme annĂ©e de tournĂ©e avec cette piĂšce qu’elle a dĂ©jĂ  prĂ©sentĂ©e au festival Momix, il y a deux ans.

 

Share This