đŸ“· Retour en images : Macaroni !

Retour sur le spectacle de marionnettes Macaroni ! du Théùtre des Zygomars

Retour photos sur la sĂ©ance scolaire du spectacle Macaroni ! du ThĂ©Ăątre des Zygomars le mardi 5 avril 2022 Ă  la salle Espace GrĂŒn Ă  Cernay.

La compagnie belge ThĂ©Ăątre du Zygomars a tirĂ© ses fils Ă  linges sur la scĂšne de la Salle Espace GrĂŒn Ă  Cernay pour 5 reprĂ©sentations en ce mois d’avril 2022.

Un narrateur (Samuel Laurant) nous dresse, avec sa guitare, la scĂšne de ce que nous allons voir pendant une heure. Il est assis Ă  gauche d’un Ă©tendage de linges blancs qui rappelle ceux que l’on peut trouver dans certaines rues en Italie. N’a-t-il pas fini de nous Ă©noncer les contours de l’histoire du petit François – un jeune garçon de 10 ans forcĂ© d’aller passer 4 jours chez son grand-pĂšre, qu’il est coupĂ© par la marionnette de celui-ci. S’installe alors un dialogue complice entre eux qui durera tout le long de la piĂšce.

Le grand-pĂšre de François est un « immigré » italien. En quĂȘte d’un travail, il est venu poser ses valises en Belgique, dans l’aprĂšs-guerre 39-45, pour travailler dans les mines de charbon. Ce travail lui a laissĂ© des sĂ©quelles physiques qui le handicapent encore aujourd’hui. François, qui l’appelle le « vieux chiant », n’est pas content du traitement qu’il reçoit Ă  son arrivĂ©e chez son grand-pĂšre, ce qui l’amĂšne Ă  se questionner sur l’aigreur et la morositĂ© de ce dernier.
De ces questionnements, va Ă©merger un dialogue hĂ©sitant et maladroit entre les deux protagonistes. Les secrets de famille bien gardĂ©s, vont peu Ă  peu ĂȘtre Ă©voquĂ©s. De cette complicitĂ© naissante, le lien entre le petit fils et son grand-pĂšre va se construire.

Dans cette histoire inspirĂ©e de faits rĂ©els, il est question de la migration et de ses raisons qui poussent Ă  quitter son pays d’origine (difficultĂ©s Ă©conomiques, le rĂȘve d’une vie meilleure, etc). Ce dialogue intergĂ©nĂ©rationnel se rĂ©vĂšle parfois difficile et se heurte Ă  des a priori. Cette fable nous pousse Ă  renouer le dialogue avec ce qui fait l’histoire de notre famille pour mieux comprendre qui ils sont et d’oĂč viennent-ils.

Share This