📰 Flñnerie artistique au Chevalet d’or, à Cernay

La 38e Ă©dition du Chevalet d’or rĂ©unit Ă  l’Espace GrĂŒn de Cernay une trentaine d’artistes. Le vernissage, samedi matin, a drainĂ© beaucoup de monde Ă  la dĂ©couverte de trĂšs belles Ɠuvres. On pourra encore dĂ©couvrir l’exposition les 26, 29 et 30 janvier.

Une dizaine de laurĂ©ats pour ce 38 e Chevalet d’or.

En accueillant la 38e Ă©dition du Chevalet d’or, la grande salle de l’Espace GrĂŒn, illuminĂ©e « a giorno », invite Ă  une flĂąnerie artistique. Les peintres tiennent ici le haut du pavĂ©, mais on dĂ©niche au dĂ©tour des cimaises des photographies, des sculptures. La manifestation permet aussi de dĂ©nicher de jeunes talents, dans des crĂ©ations insolites.

Nicole Wipf, adjointe au maire, a dĂ©voilĂ© le verdict du jury prĂ©sidĂ© par Sylvie Herzog, peintre et fresquiste, marraine de l’exposition. Chaque Ɠuvre retenue a Ă©tĂ© commentĂ©e, avec finesse et talent, par Francis Stoffel. Albert Hartweg avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© primĂ© au Chevalet d’or. Il remporte Ă  nouveau le prix Prestige de la Ville de Cernay, auquel s’associe dĂ©sormais le nom du peintre Jean-Paul CarrĂšre.

Mana , c’est une invitation Ă  l’exotisme, avec un visage inspirĂ© des toiles marquisiennes de Paul Gauguin, et peut-ĂȘtre une incitation Ă  un voyage intĂ©rieur. Une aquarelle rehaussĂ©e de coups de fusain, de craie, de collages, plaquĂ©e sur un simple carton ondulĂ© d’emballage recyclĂ©, oĂč l’on distingue encore un code-barres
 « Ce que je recherche, ce n’est pas un portrait, mais l’expression des sentiments », indique le peintre. « Je pars d’un dessin prĂ©cis, pour ensuite travailler rapidement Ă  la verticale, avec de gros pinceaux, de maniĂšre instinctive, sans rĂ©flĂ©chir pendant le travail. »

Y ALLER Le 38e Chevalet d’or se poursuit Ă  l’Espace GrĂŒn de Cernay, 32, rue Georges-Riesler. Ouverture au public mercredi 26 janvier de 14 h Ă  18 h ; samedi 29 et dimanche 30 janvier de 10 h Ă  midi et de 14 h Ă  18 h. EntrĂ©e : 3 € (tarif rĂ©duit 2,50 €, gratuit -15 ans). Respect des rĂšgles sanitaires en vigueur. Dans la galerie du 1er Ă©tage, on peut visiter gratuitement l’exposition Culture Toi et Moi du centre socioculturel Agora.

Share This